Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Chambre Professionnelle du Conseil Provence
Retour
Valerie GUYARD
2 avril 2020
VALEUR CLIENT ET EFFICACITE COMMERCIALE

VALEUR CLIENT ET EFFICACITE COMMERCIALE

ADAPTER SES EFFORTS COMMERCIAUX A LA VALEUR DE SES CLIENTS

Votre portefeuille client (s’entendent vos relations BtoB) est la richesse de votre entreprise, mais comment investir vos efforts commerciaux à bon escient pour préserver et faire fructifier cette valeur ?

Savez-vous qui sont vos clients à « chouchouter », ceux dont il faut revaloriser les tarifs, ceux dont le potentiel reste à développer, ou ceux qui risquent de vous quitter ? Grevez-vous la rentabilité de certains par des coûts commerciaux inadaptés ?

Répondre à ces questions, c’est avoir une approche marketing de votre action commerciale, en agissant sur 3 leviers :

1- AVOIR UNE VISION 360° DE VOTRE BASE CLIENT

Les tableaux de bords se conçoivent en fonction des enjeux commerciaux : érosion, volatilité, dépendance aux gros clients, dégradation des marges, disparité des prix…

Pas de recette miracle donc, mais quelques principes de bon sens pour construire votre reporting :

  • Connaître le poids de chaque client dans votre chiffre d’affaires, et son évolution. Faire cette photographie sur des années antérieures permet d’ailleurs de repérer des clients à reconquérir.
  • Avoir des indicateurs pertinents tels que le prix moyen, l’ancienneté, les gammes de produits consommées.
  • Ajouter des indicateurs qualitatifs qui ne sont pas dans vos données de facturation, comme le potentiel total du client, le risque de perte, le secteur d’activité, l’appartenance à un groupe, le nombre de visites, de réclamations (c’est plus simple lorsque ces éléments sont déjà présents dans un CRM).
  • Mesurer la rentabilité de chaque client. Vos clients les plus gros absorbent en partie vos coûts fixes, mais génèrent souvent des frais administratifs et commerciaux qui leurs sont seuls imputables ; sans parler de ceux qui mobilisent vos équipes sans que cela soit justifié par leur chiffre d’affaires ! Leur pouvoir de négociation est tel qu’ils refusent les revalorisations tarifaires, dégradant leur marge d’année en année. Vous identifierez certainement dans votre milieu de portefeuille des clients plus rentables, à fort potentiel, et moins bien sécurisés commercialement.

Un bon tableau de bord commercial doit être simple à systématiser- les indicateurs à produire ne doivent pas représenter une usine à gaz- et il doit vous donner une vision d’ensemble facile à analyser.

Cela demande une réflexion amont sur le Système d’Information et les outils à mettre en place : unifier les bases clients, enrichir les données « fiabilisées » « actualisées » et « intégrées » par des apports venant de toutes les fonctions de l’entreprise (maintenance, suivi client etc…) qui ont un « rapport » avec le client.

Au-delà d’une photographie à un instant T, ces tableaux de bord vous permettront d’adopter une attitude prospective permanente, vous donnant une longueur d’avance sur vos concurrents et clients : au-delà d’une vision 360°, un panorama 720°

2- TRAVAILLER UNE DEMARCHE COMMERCIALE CIBLEE

Une fois par an, faites une revue de portefeuille détaillée avec chaque commercial. Objectif : partager la situation des clients les plus importants, ceux à plus fort potentiel et les plus à risque.

Pour chaque client, définissez des actions prioritaires

DéveloppementRétentionRéduction des coûts commerciauxSubstitutionProspection
Augmentation de part de marché. Diversification produit.Actions de fidélisation- Réduction des réclamations via des actions opérationnellesEspacement des visites,- Contacts téléphoniques.- Réallocation commercialeAcquisition de clients plus rentables,- Puis revalorisation des tarifs des clients les moins rentables en sachant qu’on a sécurisé en cas de perte.Actions de reconquête de clients perdus- Acquisition de prospects identifiés.
- Suivez ce plan d’action par une revue mensuelle ou trimestrielle. Utilisez votre CRM. - Orientez ces actions par des outils de motivation commerciale.

3- METTRE EN ŒUVRE DES OUTILS MARKETING QUI AMPLIFIENT VOS ACTIONS COMMERCIALES

- Gagnez du temps avec des outils de vente préparés : trame d’investigation prospection, proposition commerciale type, fiches produits, politique tarifaire selon des critères tangibles… - Créez des alertes commerciales pour agir au bon moment sur les clients saisonniers, les clients en perte de volume sur les derniers mois, 3 mois avant la date de remise en cause d’un appel d’offres…
- Automatisez le processus des contacts clients. * Appel systématique des nouveaux clients après leur 1ère commande. * Contact téléphonique x fois par an auprès des petits clients. * Enquête de satisfaction annuelle. * Envoi d’emailings pour intensifier la présence à l’esprit * Questionnaire aux clients perdus pour comprendre les raisons.

La démarche marketing n’a pas seulement pour objet la communication. Son objectif plus large est le ciblage et l’efficacité des efforts commerciaux .

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
A la recherche d'efficacité commerciale ?

A la recherche d'efficacité commerciale ?

En cette période de remise en question, il est fondamental de revenir aux fondamentaux !Comme le...

Alexandra MAGRE
17 juin 2020
Nouvelles dispositions démissionnaires :

Nouvelles dispositions démissionnaires :

Un salarié qui démissionne touche-t-il le chômage?La question nous vient parfois de salariés qui...

Françoise JOUAN
16 juin 2020
Parce qu’un chef d’entreprise mieux informé prend de meilleures décisions !

Parce qu’un chef d’entreprise mieux informé prend de meilleures décisions !

Dans mon métier de consultant, je rencontre souvent des patrons de PME. Dans un premier temps,...

Thierry SPANJAARD
16 juin 2020
Quand les contraintes d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain

Quand les contraintes d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain

Le télétravail peut être l’occasion d’expérimenter le management collaboratif.Le contexte de la...

Annie FRANCIA
9 mai 2020
Comment bien télé-travailler en toute sécurité ?

Comment bien télé-travailler en toute sécurité ?

En quelques semaines, le travail à distance qui était vu comme une exception par les entreprises...

Robert FARGIER
6 mai 2020
COVID-19 et mise à jour du Document Unique

COVID-19 et mise à jour du Document Unique

La crise que nous traversons actuellement est sans précédent. Les organisations que constituent...

Frédéric SICARD
30 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus