Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Chambre Professionnelle du Conseil Provence
Retour
Annie DE OLIVEIRA
3 octobre 2016
SE REINVENTER POUR SE DIFFERENCIER

SE REINVENTER POUR SE DIFFERENCIER

Audace, inventivité, souplesse, authenticité... Tout le monde s'accorde à dire que nos entreprises doivent se réinventer pour se différencier. La créativité est le fait de générer des idées; l’innovation est le fait de les concrétiser.

La démarche créative permet aux entreprises d’être plus réactives, de s’adapter en permanence et d’accompagner le mouvement.

Aujourd’hui, les chefs d’entreprises doivent faire face à de nouveaux défis :

  • Comment intensifier le rythme des décisions stratégiques et de leur mise en œuvre pour s’adapter continuellement à un environnement qui change à un rythme lui-même de plus en plus rapide ?
  • Comment ouvrir le processus d’innovation à un spectre de contributeurs plus large (salariés, consommateurs, utilisateurs, partenaires, fournisseurs…) pour contrer une concurrence qui peut maintenant jaillir de partout, parfois hors du champ de vision des entreprises ?
  • Comment faire pour créer des environnements de travail inspirants et stimulants favorables à l’épanouissement des talents, où les salariés ont de nouveau envie de donner le meilleur d’eux-mêmes, parce que sollicités enfin à la vraie hauteur de leur potentiel ?

Installer la créativité et l’esprit innovant dans les entreprises c’est  générer de la performance et des résultats rapides et motivants.

Cependant, on constate souvent des difficultés au niveau de la réactivité, de la prise de responsabilité des collaborateurs, de leur implication dans le processus d’innovation, de la collaboration transversale…

S’agit-il du résultat d’un mode d’organisation qui laisse peu de place à l’initiative, l’autonomie, l’intérêt au travail de chacun?  D’un mode de management, issu lui-même d’une culture qui a eu son heure de gloire, mais qui ne correspond plus à ce qu’attendent les générations actuelles ?

Pour faire évoluer cet état de fait, il faut garder à l’esprit quelque préalables :

  • Pour mener un vrai travail de coopération avec le personnel, l’entreprise doit prendre en compte le salarié et son bien-être. Pour diminuer les résistances et les luttes de pouvoir, il est indispensable que chacun obtienne un gain collectif à la démarche.
  • L’innovation est un processus de changement qui repose sur une convergence dynamique d’acteurs et sur la qualité de son processus d’implantation. Elle doit se mener comme un projet transverse.
  • Le processus d’implantation peut-être long: on est plus dans un temps « d’enracinement » que de changement brutal et rapide. Le changement de comportement nécessite un vrai changement des représentations mentales. Il faut accepter ce temps nécessaire à l’acceptation par tous de cette nouvelle réalité.
  • Une pratique managériale peut être considérée comme une innovation quand elle est nouvelle pour l’entreprise considérée, quand bien même elle existe déjà dans d’autres entreprises. S’inspirer, en les adaptant à la spécificité de l’entreprise, de méthodes appliquées ailleurs est un bon moyen de progresser sur cette voie.

Parce que l’innovation crée des perturbations, des craintes, des inerties bien qu’elle soit vitale, quel est le cap à tenir pour l'équipe dirigeante au cours du processus?

  • Visualiser le futur : l’entrepreneur ou l’équipe dirigeante est capable de formuler sa vision, l’ambition à développer.
  • Montrer de l’exemplarité : La démarche est portée par le top management: les dirigeants ne doivent revenir en arrière sur le processus long terme à la moindre contrariété business court terme.
  • Oser faire confiance et créer du remue-méninge et donc de la perturbation dans l’ordre établi.
  • Créer de l’enthousiasme et de l’envie de s’engager par la participation.
  • Accepter les propositions et favoriser le tri des idées et de la mise en œuvre avec les collaborateurs

Plus les collaborateurs participent activement aux différentes étapes plus ils adhèrent au projet d’entreprise

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
A la recherche d'efficacité commerciale ?

A la recherche d'efficacité commerciale ?

En cette période de remise en question, il est fondamental de revenir aux fondamentaux !Comme le...

Alexandra MAGRE
17 juin 2020
Nouvelles dispositions démissionnaires :

Nouvelles dispositions démissionnaires :

Un salarié qui démissionne touche-t-il le chômage?La question nous vient parfois de salariés qui...

Françoise JOUAN
16 juin 2020
Parce qu’un chef d’entreprise mieux informé prend de meilleures décisions !

Parce qu’un chef d’entreprise mieux informé prend de meilleures décisions !

Dans mon métier de consultant, je rencontre souvent des patrons de PME. Dans un premier temps,...

Thierry SPANJAARD
16 juin 2020
Quand les contraintes d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain

Quand les contraintes d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain

Le télétravail peut être l’occasion d’expérimenter le management collaboratif.Le contexte de la...

Annie FRANCIA
9 mai 2020
Comment bien télé-travailler en toute sécurité ?

Comment bien télé-travailler en toute sécurité ?

En quelques semaines, le travail à distance qui était vu comme une exception par les entreprises...

Robert FARGIER
6 mai 2020
COVID-19 et mise à jour du Document Unique

COVID-19 et mise à jour du Document Unique

La crise que nous traversons actuellement est sans précédent. Les organisations que constituent...

Frédéric SICARD
30 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus