Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Chambre Professionnelle du Conseil Provence
Retour
Gwladys BECKER
Le 18 mars 2019
La gestion des risques en PME/ETI

La gestion des risques en PME/ETI

La gestion des risques est un enjeu important pour la majorité des PME, ETI et qui gagne du terrain !

Le risque fait depuis toujours partie du quotidien des dirigeants d'entreprise, en particulier dans les petites et moyennes structures, mais bien souvent sa gestion reste peu structurée et principalement réactive suite à un sinistre.

Cependant, on assiste actuellement à une double prise de conscience : non seulement sur l'importance du sujet, mais également sur le fait qu'il est possible de gérer les risques en amont, même dans les petites structures.

Une prise de conscience nécessaire

Souvent pris par un quotidien très chargé, les dirigeants ont du mal à anticiper et à manager les risques en amont. Face à la multiplication des incidents, ou sinistres, à l'évolution de la réglementation, notamment à l'arrivée du RGPD, mais aussi en raison des exigences accrues de leurs donneurs d’ordre, une évolution de la gestion des risques dans les PME s'avère aujourd'hui indispensable.

Un outil au service d’une stratégie d’entreprise.

La gestion des risques est un outil nécessaire afin de protéger l’entreprise et ses collaborateurs. Elle peut également devenir un outil concurrentiel dans le cadre de réponse à des appels d’offre.

Gérer ses risques ne signifie pas ne plus en prendre, bien au contraire. Il s’agit de mesurer le risque pris et d’évaluer si l’entreprise est capable de supporter ou non les conséquences s’il survient.

C’est un outil utilisable pour tout type de risques notamment en cas de décisions stratégiques. Il permet en effet d’évaluer les risques et opportunités de s’engager dans une stratégie plutôt qu’une autre, en ayant un regard éclairé des conséquences positives ou négatives de cette décision.

Les freins actuels

Le management des risques est un sujet transverse qui concerne beaucoup de pans de l'entreprise : il faut, pour s'en occuper correctement, quelqu'un de dédié. Or, beaucoup de PME n'ont bien souvent ni le temps de s’en occuper, ni les moyens de recruter un risk manager.

Quelles solutions possibles ?

Il peut y avoir plusieurs types de besoins.

L’entreprise peut vouloir former en interne un référent plus ou moins autonome dans la gestion des risques, auquel cas il est possible de proposer une formation suivie d’un accompagnement léger.

L’entreprise peut vouloir faire appel à un risk manager externalisé, la prestation sera dans ce cas une intervention à intervalles réguliers définis avec le client.

Ou toute autre mode de fonctionnement qui se définit selon les besoins de l’entreprise cliente.

Quel budget faut-il envisager ?

Bien que la réalisation d’une cartographie des risques et la mise en place de la gestion des risques soit nécessaire pour pérenniser une entreprise, notamment une TPE, PME ou start-up, le budget inhérent à l’impulsion de la démarche peut être important. Selon la taille de l’entreprise, le nombre de sites et d’interlocuteurs à rencontrer, le budget qu’il faudra consacrer sera bien évidemment différent.

Exemple d’étapes proposées pour la réalisation de la cartographie des risques et de la préparation d’un plan d’action associé :

  • Travail préliminaire, à réaliser avec le dirigeant :
  1. Etat des lieux du management des risques dans l’entreprise,
  2. Définition du périmètre de travail,
  3. Définition du référentiel de risques de l’entreprise.
  • Formation du (des) référent(s) management des risques de l’entreprise :

L’objectif de cette formation est d’avoir en interne un (des) référent(s) ayant la capacité de travailler avec le consultant pour la réalisation de la cartographie des risques de l’entreprise.

Cette formation consiste à :

  1. Présenter le vocabulaire et les composantes du risque et du management des risques,
  2. Initier l’analyse de risques de l’entreprise et le Plan d’Actions.
  • Support pour la réalisation de la cartographie des risques avec le référent et certains acteurs de l’entreprise, consistant à :
  1. L’identification des risques pesant sur les objectifs de l’entreprise,
  2. L’analyse et évaluation des risques identifiés (déterminer les causes, ainsi que les conséquences potentielles).
  • Support pour la proposition de traitement pour les risques les plus importants
  • Restitution des travaux au dirigeant
  • Puis accompagnement à la demande en fonction des besoins

Le budget pour ce type de prestation est de 3 000€ à 6 000€, selon le type de structure. A noter que ce budget est à mettre en regard des conséquences qu’un sinistre non anticipé pourrait entrainer.

1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
A la recherche d'efficacité commerciale ?

A la recherche d'efficacité commerciale ?

En cette période de remise en question, il est fondamental de revenir aux fondamentaux !Comme le...

Alexandra MAGRE
17 juin 2020
Nouvelles dispositions démissionnaires :

Nouvelles dispositions démissionnaires :

Un salarié qui démissionne touche-t-il le chômage?La question nous vient parfois de salariés qui...

Françoise JOUAN
16 juin 2020
Parce qu’un chef d’entreprise mieux informé prend de meilleures décisions !

Parce qu’un chef d’entreprise mieux informé prend de meilleures décisions !

Dans mon métier de consultant, je rencontre souvent des patrons de PME. Dans un premier temps,...

Thierry SPANJAARD
16 juin 2020
Quand les contraintes d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain

Quand les contraintes d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain

Le télétravail peut être l’occasion d’expérimenter le management collaboratif.Le contexte de la...

Annie FRANCIA
9 mai 2020
Comment bien télé-travailler en toute sécurité ?

Comment bien télé-travailler en toute sécurité ?

En quelques semaines, le travail à distance qui était vu comme une exception par les entreprises...

Robert FARGIER
6 mai 2020
COVID-19 et mise à jour du Document Unique

COVID-19 et mise à jour du Document Unique

La crise que nous traversons actuellement est sans précédent. Les organisations que constituent...

Frédéric SICARD
30 avril 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus